Carnet n°14 : Australie Partie 2

Après la plage d’Eighty Mile Beach, nous regagnons l’intérieur des terres afin de rejoindre le parc national de Karijini. L’Australie est un pays immense, nous n’avions pas le temps en 45 jours de le visiter entièrement, et c’est en voyant les photos de ce parc national que nous nous sommes décidés pour visiter la côte ouest.

 

KARIJINI NATIONAL PARK

Nous pénétrons dans le parc après une centaine de kilomètres de bonne route. Le van est rempli de provisions, d’eau, et nous avons fait un dernier plein d’essence car il n’y a pas (dans ce coin de l’Australie) beaucoup d’endroits pour se ravitailler.

Nous arrivons en milieu de journée au premier arrêt de notre parcours dans le parc : Dales Gorge.

Il s’agit en fait d’un canyon dans lequel il y a plusieurs « piscines naturelles ».

dsc02359

Nous marchons en haut du canyon, puis descendons jusqu’à la circular pool, l’une des piscines. Accolée à la paroi rouge, elle est vraiment superbe, eau bleu roi, et la végétation environnante est pleine de reflets arc-en-ciel.

dsc02389

dsc02410

Par contre, l’eau est bien trop froide pour s’y baigner !

On remonte ensuite dans le canyon, encore de superbes paysages au rendez-vous.

dsc02414

Puis nous arrivons aux magnifiques chutes de Fortescue, comme une gigantesque fontaine à débordement.

dsc02433

dsc02458

On reste un moment pour profiter de la quiétude des lieux, et finissions la visite au niveau de la « Fern pool », une autre piscine naturelle au bleu vraiment turquoise !

dsc02447

Nous remontons et retournons à la voiture en passant par de très jolis points de vue sur le canyon.

dsc08025

Pour ne pas payer l’emplacement de camping dans le parc, nous avons repéré un petit spot de freecamp assez bien situé, juste à la sortie de celui-ci. Nous y passerons deux nuits !

dsc08085

Le lendemain, un grosse journée nous attend.

D’abord, premier arrêt au niveau d’un autre joli point de vue sur les gorges que nous allons visiter aujourd’hui : l’Oxer lookout.

dsc02484

Puis nous descendons dans la Gorge de Hancock, l’une des plus connues du parc. Comme nous arrivons assez tôt, nous serons quasi seuls sur la balade !

dsc08144dsc02501

On descend dans la Gorge, puis commençons à marcher à l’intérieur, en suivant un petit cours d’eau. Nous sommes là encore au royaume du rouge !

dsc08161

Au bout d’un moment, pas le choix, si nous voulons continuer il faudra mouiller le maillot (au sens propre comme au figuré !). On remonte notre pantalon, on enlève nos chaussures, et c’est parti pour une traversée dans une eau glaciale… (Oui on ne dirait pas qu’elle est si froide sur les photos !).

dsc02517

Mais le jeu en vaut la chandelle : de l’autre coté, la gorge est vraiment magnifique.

dsc02530

Pour continuer, nous devons désormais marcher via le « spider walk » (en gros, en mettant nos jambes de part et d’autre de la gorge pour faire opposition). Très amusant, et pieds nus on ne glisse pas du tout !

dsc08197

Au bout de ce drôle de passage, le clou du spectacle : la Kermits Pool !

dsc02540

dsc02550

Retour sur nos pas, nous remontons, direction maintenant la Handrail Pool, dans une autre gorge.

La Handrail Pool est un peu plus sportive, car plus aérienne.

On descend, là encore il faut traverser un bassin d’eau glacée (on a de l’eau jusqu’à la taille!), puis descendre au niveau de la piscine naturelle circulaire via une échelle peu ou prou aménagée.

La pierre est extrêmement glissante, mais nous arrivons en bas sans encombre.

dsc08203

Comme on aime bien aller au bout des choses, on s’aperçoit que la gorge continue et un français nous encourage à y aller.

dsc02587

Sauf que l’eau est très profonde pour continuer, aussi nous n’avons pas le choix que d’avancer en escaladant la paroi… toujours aussi glissante.

Si bien que quelques minutes plus tard, Laure glisse et tombe dans l’eau. Outre l’eau glacée, nous avons toujours avec nous nos deux appareils photos autour du cou. Heureusement, premier réflexe, sortir l’appareil de l’eau (qui fonctionnera après, ouf!).

Mais le choc glissade + eau gelée entraîne quand même un malaise et une quasi perte de connaissance. Autant vous dire qu’au fond d’un canyon, avec les secours à plus de 6 heures de route, on a respiré bien fort pour reprendre nos esprits !

Allez, on remonte, et on va se faire un gros déjeuner pour se remettre un peu de nos émotions…

Après le déjeuner, nous sommes un peu cassés, aussi nous roulons tranquillement jusqu’à la Joffre gorge, et nous reposons dans la voiture, avant d’aller la visiter. Ce n’est pas du tout la gorge la plus connue du parc, et pourtant c’est l’une de celles que nous avons préférée !

Déjà, il n’y avait strictement personne à part nous, et en plus la lumière de la fin de journée conférait au lieu de très jolies lumières…

dsc02599dsc08274

Pareil que pour les autres, on descend, on se promène en bas, Henri joue les Alex Honnold sur les parois, et on remonte !

Pour terminer la journée, nous roulons jusqu’au point de vue « Knox Gorge ». Sympa !

dsc02679

Le lendemain, dernière demi-journée dans le parc. On stresse un peu car nous sommes très justes niveau essence et la prochaine station n’est pas à côté…

dsc02693

Nous roulons jusqu’à la Gorge d’Hamersley, un peu plus excentrée.

Cette gorge est très connue pour sa piscine naturelle, dont nous avions vu mille photos sur internet avant de nous y rendre.

On se gare, on recroise Thomas et Alicia, un couple de francais rencontrés la veille. Bonne papote, ils sont bien sympas !

Henri prend son courage à deux mains et va se baigner dans cette eau si froide…

dsc02695

Le cadre est magnifique : l’eau est claire, on voit sur les parois le travail du temps, avec cette plissure assez incroyable dans la roche.

dsc02718

Bon, il est temps d’aller voir la fameuse piscine. Après un peu de marche acrobatique sur les rochers, nous y voici… et elle est juste riquiqui ! La magie d’instagram qui transforme les photos…

Bon, elle est quand même jolie non?

dsc02720

Allez, nous roulons deux jours pour arriver vers notre prochaine destination, Exmouth !

dsc02735

Et on a réussi à tenir l’essence, victoire !

 

EXMOUTH

Nous arrivons à Exmouth, sur la côte en fin de journée.

On se gare sur le bord de la plage, et allons marcher dans le sable. Au loin, nous apercevons nos premières baleines qui sautent ! Moment magique…

On s’installe dans un camping, car le camping sauvage est ici très surveillé et l’amende est salée… Qui ne voyons nous pas arriver et se garer à côté de nous au camping ? Thomas et Alicia ! Le monde est à la fois si grand et si petit !

Nous passerons les prochains jours tous les 4.

Le lendemain matin, Henri et moi devons aller acheter notre matériel de snorkeling, car on a vite compris que la location était hors budget. L’achat encore plus, mais au moins on le gardera…

Nous profiterons les deux prochains jours des jolis alentours du parc, des plages aux eaux turquoises, des dingos (le chien sauvage local).

dsc02750

dsc08456

Puis, direction Coral Bay, à quelques dizaines de kilomètres au sud !

 

CORAL BAY

Coral Bay est une petite ville côtière. Enfin, un village !

Là aussi, de superbes plages au rendez-vous, presque vides…

dsc02779dsc02787dsc08590

Nous allons nous promener sur la côte, et croisons des kangourous qui nous font la fête.

dsc02812

dsc08870

Sous l’eau, froide (par rapport à l’Indonésie !), des coraux et quelques poissons… Mais on commence à faire un peu nos difficiles après les superbes sorties snorkeling d’Indonésie !

En descendant vers Shark Bay, nous franchissons le tropique du Capricorne. Photo souvenir oblige !

dsc08913

 

SHARK BAY

Shark Bay est une péninsule, autour de laquelle il y a plein de choses cool à voir.

dsc09083

On a dormi juste à l’entrée de la péninsule, et partons visiter la zone à la journée (camping sauvage impossible..!).

Premier arrêt, aux stromatolites.

Les stromatolites sont des formations calcaires qui ne sont pas vivantes en soi. Ces structures sont construites par des cyanobactéries qui sont elles vivants. Et pour cause ce sont les organismes vivants les plus vieux de la planète !!  3,5 milliards d’années !

Il n’y a presque plus de stromatolites en développement sur Terre, la région de Shark Bay est une des rares exceptions.

dsc02842

Amusant à voir et drôle d’anecdote. On a appris quelque chose au moins.

Puis arrêt sur la plage de Shell Beach, qui, comme son nom l’indique, est recouverte de millions de petits coquillages.

dsc02862

On roule ensuite jusqu’à Eagle Buff, un superbe point de vue. Et nous ne sommes pas a Shark Bay pour rien… en bas, dans l’eau, on aperçoit les requins nager tranquillement…

dsc02886dsc02891

Sur la route, nous croisons un drôle d’animal… dont nous découvrirons le nom après : il s’agit d’un scinque rugueux, une espèce endémique de l’Australie, à mi-chemin entre le varan et le serpent…  sa queue a une forme similaire a sa tête dans le but de tromper ses éventuels prédateurs.

dsc09109

Étonnant non?

Nous roulons jusqu’à Little Lagoon, un lagon parfaitement circulaire. L’eau y est chaude, on en profite donc pour une petite baignade !

Nous quittons la péninsule et croisons encore deux animaux endémiques de l’Australie sur la route :

Un échidné, une sorte de porc-épic qui n’est en pas un!

dsc09331

Voici une vidéo qui vous apprendra des choses amusantes sur cet animal :

Et des émeus, le deuxième plus grand oiseau du monde, derrière l’autruche. L’emeu est un oiseau particulier pour plusieurs raisons. D’abord, le mâle est plus petit que la femelle et c’est lui qui va s’occuper de construire le nid, couver les oeufs et les surveiller jusqu’à leur éclosion. Il reste par ailleurs avec les petits jusqu’à leur autonomie.

dsc09171

C’est aussi l’oiseau qui figure face au kangourou sur les armoiries de l’Australie. L’emeu a même déclenché une guerre en 1932 (Emu War), car il avait un peu trop d’appétit pour les récoltes agricoles. Le gouvernement avait donc mis en place un système de récompense pour réguler leur population.

dsc09140.jpg

Une belle journée…

dsc02914
Déco de l’une des roadhouse où nous avons campé

KALBARRI NATIONAL PARK

Le parc de Kalbarri est une sorte de « mini » Karijini. Plus petit, et un peu moins impressionnant il faut se le dire !

dsc09432

dsc02958

dsc02949

dsc02964

Toutefois, il n’en reste pas moins magnifique.

Les gorges sont plus larges et la balade y est plus facile (et agréable) qu’à Karijini !

dsc02986

dsc02996

dsc03002

dsc03009

dsc03037

dsc03068

dsc09547

dsc09599

dsc03087

Nous nous baladons avec Thomas et Alicia.

 

HUTT RIVER ET PORT GREGORY

Saviez-vous que nous avons passé une nuit à l’étranger lors de notre séjour en Australie ?

Eh oui, la principauté de Hutt River nous a servi de camping pour une nuit après la visite de Kalbarri. L’endroit qui n’est rien de plus qu’une exploitation agricole détient en réalité le statut de principauté suite à un conflit avec le gouvernement d’Australie Occidentale. Ce dernier voulait imposer des quotas qui auraient réduit à 1/25ème la production de la dite exploitation.

Nous souhaitant s’y soumettre, le prince Léonard, jouant sur une loi royale a créé son propre état au milieu de l’Australie (celui ci ne fait que quelques hectares de superficie)… et a donc pu échapper à ces quotas qui auraient pu ruiner sa famille.

Tout le folklore y est : monnaie nationale, timbres, hymne, drapeau, passeport… et propres règles de droit !

dsc03103

Une drôle de visite, mais super intéressante. Nous avons même rencontre le prince Léonard en personne, âgé de 93 ans, et qui est d’une grande intelligence. Impressionnant !

Il a même le sens de l’humour, nous expliquant qu’il a fait beaucoup d’enfants… car il n’avait « pas la télé, il fallait bien s’occuper ».

(A l’heure où nous publions ce carnet, nous avons la tristesse d’apprendre qu’il est décédé il y a 10 jours et nous sentons d’autant plus chanceux d’avoir pu le rencontrer)

En quittant la principauté, nous croisons un autre scinque, plus agressif que le premier car il ouvre grand sa bouche des que nous nous approchons un peu trop…

dsc09782

Nous longeons ensuite l’un des nombreux « pink lake » de la côte ouest juste avant Port Gregory.

dsc03109

 

GERALDTON

Petite halte dans cette ville finalement plutôt agréable de la côte ouest. Nous y restons deux jours, le temps de prendre le temps, d’avancer sur le blog et d’aller se balader dans ses jolies rues recouvertes de street-art…

dsc03198dsc03222

 

ROUTE DES FLEURS

Nous sommes en Australie occidentale en pleine période de pousse des fleurs sauvages…

dsc03130

dsc03138

dsc03155

dsc09883

dsc03161

Un régal pour les yeux, que nous n’aurions raté pour rien au monde ! Nous empruntons donc la « route des fleurs », une route qui descend au Sud, en passant par les endroits où les champs de fleurs sont les plus impressionnants.

dsc03164

Nous passons par les bourgades de Mullewa, Mingenew, Coorow.

dsc03173

dsc03276

dsc03306

dsc02830

Les freecamps dans lequels nous dormirons seront vraiment top, avec des dizaines de Cacatoès Rosalbins qui se donneront en spectacle au moment du coucher du soleil… le top!

dsc00075

 

PINNACLES ET LANCELIN

Le désert des Pinacles est encore un mystère pour les géologues. Comment de telles formations rocheuses ont-elles pu se former ?

dsc00106

Plusieurs théories ont été développées, et pour les comprendre il faut vraiment être calé en géologie…

dsc03329

On vous passe donc les explications, mais en tous cas le désert est vraiment incroyable !

dsc03377

À quelques kilomètres de la, s’étendent les dunes de Lancelin.

Ici, nous voici au royaume du sable blanc neige… et lorsque nous y étions du ciel à la couleur assortie.

On a préféré la petite balade sur les dunes à la descente de celles-ci en sandboard (un peu trop attrape-touriste à notre goût).

dsc03380

 

YANCHEP

La pluie nous a contraint à passer un peu de temps dans la région de Yanchep, alors que nous n’avions prévu d’y séjourner que dans le but d’aller voir les koalas de son parc National (le seul endroit où l’on peut les voir en Australie occidentale).

Grosse déception en arrivant sur place et en se rendant compte, que, contrairement à ce qui est annoncé sur le site internet, les koalas sont enfermés… alors que nous croyons qu’ils évoluaient librement au sein du parc.

DSC00254.jpg

Bon, ils sont quand même super mignons à dormir sur leur branche d’eucalyptus…

DSC00287.jpg

Et pour nous consoler, une sacrée bande de kangourous, pas très timides, se laissent prendre au jeu de la séance photo…

dsc00548

dsc00565

dsc03416

dsc00588

dsc03409dsc03422

 

WAVE ROCK

Wave Rock, c’est un rocher en forme de vague. Voilà, c’est tout !

dsc03438

Non, franchement, même si la visite est bien courte, c’est quand même assez fou de se dire que la nature peut créer de pareilles formes…

 

CAPE LE GRAND NATIONAL PARK

Direction le parc national au nom bien français de « Cape Le Grand » !

Au programme : jolies plages et paysages… et kangourous !

dsc03467

dsc03477dsc03549dsc00893

C’est la fois de notre périple où nous les aurons approché de plus près…  au point tel que nous les avons caressés !

Nous arrivons pour le petit-déjeuner sur la superbe plage de Lucky Bay, et alors que nous terminons notre festin (Merci les banana pancakes de Henri !), nous voyons débarquer deux kangourous pas très timides… dont une femelle avec son bébé dans la poche !

dsc03515

Ils sont tellement peu craintifs (et malheureusement habitueés à ce que des touristes leur donnent à manger…) qu’ils s’approchent de nous et se laissent caresser.

dsc00816

dsc00840

Et devinez quoi ? Ils sont super super super doux !!!

Nous allons ensuite nous promener sur la plage de Thislte Cove. On regarde, mais sans se baigner… l’eau est bien trop froide 😉

Direction Albany !

dsc00906
Un gentil tiger snake sur la route

ALBANY

La petite ville d’Albany nous aura marqués car c’est la première ville de notre road trip  australien que nous aurons trouvé… charmante !

Le centre-ville est pourvu de jolis petits bâtiments coloniaux, en bois et colorés.

dsc03627

L’église est aussi assez sympa, avec son petit look château fort !

Nous prenons ensuite la route pour arpenter la région de Margaret River.

 

MARGARET RIVER

Malheureusement, nous avons eu un temps un peu plus mitigé sur cette partie du voyage…

Qui dit pluie dit donc : Laure et Henri prennent moins de photos.

Arrêt à The Gap et The Bridge, deux attractions naturelles en bord de mer : l’eau se jette avec énormément de courant contre ces rochers… et les couleurs sont jolies !

DSC03635.JPG

Nous traversons aussi quelques très belles forêts.

dsc01071dsc01088

Arrêt sur la plage de Castle Bay, où nous verrons deux baleines venir longer le large… à quelques dizaines de mètres de nous !

dsc01157

dsc03679

 

FREMANTLE

Nous remontons ensuite jusqu’à la banlieue de Perth et passons deux jours dans la très jolie ville de Fremantle, notre préférée en Australie !

dsc01214

Pas mal de rues piétonnes, de petits cafés sympas, de boutiques de vinyles, de magasins bio – éthiques… Du street art, un marché très chouette.

dsc03685

Bref une super ambiance qui nous a permis de nous poser et de moins conduire pour ces deux derniers jours australiens.

dsc03721

Pas mal de restaurants veganes aussi… on était dans notre élément !

dsc03736

Bonnes adresses :

  • Chic pea : petit comptoir tenu par une dame super gentille. Nourriture 100% végétale, pas trop cher et super bon!
  • Raw Kitchen : un restau / concept store magnifique (prix magnifiques aussi…) qui propose une carte Vegan incroyable, et un magasin sur le zéro déchet au top. Également des cours de yoga !

 

PERTH

Nous rejoignons Perth depuis Fremantle pour y rendre notre van et prendre l’avion pour la Nouvelle-Zélande. Du coup, on n’aura pas tellement visité la capitale de l’ouest, mais vous nous connaissez maintenant, les grandes villes… pas trop notre truc !

On décolle le soir de Perth, direction Sidney, puis second vol pour Auckland.

L’Australie c’est terminé, après avoir roulé plus de 10 000 kilomètres sur cette terre rouge…

Direction le pays du vert,

À bientôt chez les kiwis !

 

 

Laure & Henri

 

6 réflexions sur « Carnet n°14 : Australie Partie 2 »

  1. Tropppp fort vous nous donnez tellement envi avec Cyril !!!
    Des bisousssss

    Aimé par 1 personne

  2. Je tombe devant les photos de petits kangourous dans la poche ventrale de leur mère! Surtout que je lis ça le soir avec mon petit bébé endormie et étalée de tout son long sur moi. Bonheur!

    Aimé par 1 personne

  3. Au fait, “froid”, c’est une eau à combien pr vous? Non parce qu’en Australie, j’ai en effet du mal à imaginer que ça puisse descendre en dessous de 20! 🤔😜
    Trop désolée quand même pour la mésaventure de Laure. 🏋️‍♂️

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Bérénice, vraiment froid c’était très froid… en réalité les eaux aux fond des gorges de Karijini sont souvent à l’ombre ce qui maintient une température vraiment froide… pour ce qui est de la péninsule d’Exmouth, l’eau est aussi très froide, D’ailleurs il est difficile de rester plus de 15 min dans l’eau, les australiens eux mêmes ont tendance à recommander les combinaisons de plongées pour aller faire trempette. Sincèrement elle devait être à 18…

      J'aime

      1. Hahaha, j’adore votre humour!! Sérieux, vous ne pouvez pas rentrer et arrêter ce blog, ça va trop me manquer!

        Aimé par 1 personne

    2. Et même si on rentre, t’inquiète pas les carnets vont continuer un petit bout de temps on a tellement de retard…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close