Hors Série n°7 : L’ascension du Rinjani

Le Rinjani, sommet (ou plus exactement volcan) emblématique de Lombok, nous avions tout de suite décidé de réaliser son ascension.

DSC04312

Les parents de Laure, Pascal et Heidi, ainsi qu’Hugo, son petit frère, nous ont rejoint pour quelques semaines en Indonesie, et en bons grenoblois, l’ascension était inévitable !

DSC00392

Le périple commence par une nuit dans une guesthouse de Senaru, à partager une chambre pour 5 !

Puis, le lendemain matin, après le petit-dej, nous embarquons dans le coffre d’un pick up pour rejoindre la ville de départ du trek, Sembalun. Transport assez folklo, dans lequel nous rencontrons nos acolytes pour les 3 prochains jours.

Nous serons guidés par Len, et des porteurs (au mérite inégalable… et le mot est faible quand on fait autant de dénivelé, pieds nus, en portant plusieurs dizaines de kilos de victuailles et de matériel !). Ça y est, après s’être inscrit dans le registre des trekkeurs au village, nous voilà partis pour la première étape : 1600 mètres de dénivelé !

Nous commençons par traverser de grands champs, secs, dans une chaleur assez intense. On croise quelques vaches, et le soleil fait de jolis jeux de lumières sur les vallées.

DSC00435

DSC04570

Arrêt pour pique-niquer assez tôt dans l’ascension, on ne nous avait pas menti : le Rinjani est une montagne malheureusement envahie par les déchets…

Certains groupes ramassent à chaque fois leurs déchets et les portent tout le long de l’ascension, mais nombreux sont ceux qui n’ont pas l’envie de porter des kilos supplémentaires de poubelle, et laissent donc les détritus sur place.

Cela fait tout de même le bonheur des singes! Après chaque pique-nique, c’est le festin pour eux. C’était drôle de les regarder, s’approcher mais pas trop (quelques chiens sont présents également).

Après le repas, nous continuons notre première journée, et la montée est plus raide. Henri et Hugo galopent devant, avec les italiens de notre groupe, et Heidi, Pascal et Laure montent tranquillement.

DSC00519

C’est assez impressionnant de voir les porteurs, qui ont sur les épaules 20 kilos, marcher si vite… et pieds nus. Cela nous paraît assez inconcevable !

Nous arrivons à la lèvre du cratère en fin d’après-midi, notre campement de ce soir. La aussi, les déchets sont malheureusement de la partie…

DSC04623

On regarde le soleil se coucher au loin, dans un dégradé de rose et de violet.

DSC04705

Dans notre dos, le Rinjani nous attend. Il n’a pas l’air si loin…

DSC04715

Après un dîner englouti à la va-vite dans nos tentes (il doit faire 5 degrés dehors, et il y a du vent !), nous nous couchons pour une bien courte nuit…

Le réveil sonne à 2heures du matin. 1000 mètres de dénivelée nous attendent pour atteindre le sommet. On s’équipe, et on commence à marcher à la lueur de nos frontales.

L’ascension est difficile car il n’y a pas vraiment de chemin, mais plutôt un immense pierrier (volcan oblige). Du coup, à chaque fois que l’on fait quelques pas en avant, on redescend de presque autant en arrière… C’est donc un challenge moral plus que physique !

Hugo avance bien. Pascal et Henri aident Heidi et Laure qui souffrent un peu !

Les lumières du jour commencent à éclairer le ciel étoilé, la vue autour de nous est magnifique et nous motive. On peut voir les côtes de Lombok, et même les iles Gili au loin, où nous étions il y a encore quelques jours.

DSC00479

Au même moment où nous gravissions le volcan, à des milliers de kilomètres de là, les bleus sont en plein match de coupe du monde contre la Belgique.

Les indonésiens sont de grands fans de foot, du coup, plusieurs guides s’arrêtent dans la montée pour regarder un bout du match. Irréel !

Lorsque l’on apprend, peu avant l’arrivée au sommet, que le match est gagné, cela nous donne le coup de peps nécessaire pour les derniers mètres.

Voilà, nous y sommes, il est 5 heures du matin. 3726 mètres d’altitude, au milieu de l’Indonésie. L’effort a été intense, mais nous sommes au sommet !

DSC00507DSC04739DSC04734

On se pose quelques instants, avant la redescente vers le camp.

DSC00509DSC00512

Le pierrier, c’est pas drôle à la montée, mais à la descente, quel bonheur ! On glisse en ramasse, à fond les ballons. Compassion, quand même, pour ceux qui sont encore en train de monter, sur le même chemin…!

Nous croisons quelques singes. Amusant de les voir si haut, et ce pour essayer de picorer dans les victuailles des trekkeurs !

DSC04793

Nous arrivons au camp vers 7h30. Les porteurs nous ont cuisiné des crêpes à la banane, le luxe, et quel mérite pour eux ! Nous profitons de quelques minutes pour dormir un peu, mais rapidement c’est le déchirement car il faut repartir. La journée n’est pas finie…!

Nous rejoignons le lac qui s’est formé au centre du cratère, 400 mètres de dénivelée négatif. Car oui, le Rinjani est un volcan, au centre duquel il y a un lac, lac au centre duquel il y a… un volcan !

DSC04819

Ce dernier porte le nom de Barujari.

DSC00605

Les paysages que nous rencontrons sont vraiment magnifiques… Et on comprend l’intérêt de la « balade » !

Nous arrivons au bord du lac, y trempons nos pieds quelque peu endoloris, et allons nous détendre une petite heure en barbotant dans une source chaude non loin de là. Ça fait franchement du bien !

DSC00562

Puis nous déjeunons, et repartons pour 600 mètres de dénivelée positif… C’est dur, et les muscles tirent un peu.

Nous arrivons sur la lèvre du cratère, située à l’opposé de celle où nous avons dormi la nuit dernière.

La récompense : les plus beaux paysages du trek. Les nuages sont à notre hauteur et viennent caresser les vallées dorées du volcan, tout cela avec les lumières de la fin de journée…

DSC00595

DSC00615

… Et au loin, nous apercevons le mont Agung, à Bali, qui dépasse des nuages !

DSC04848

On profite de l’instant présent, avant d’aller nous coucher. La journée fut longue…!

Dernière journée du trek. Enfin, matinée pour être plus exact.

Nous rejoignons le village de Senaru, où nous avions laissé nos affaires quelques jours plus tôt.

2000 mètres de dénivelée négatif, à travers la forêt. Il fait bon, on discute, on est content de l’effort accompli, que nous avions, il faut le dire… sous-estimé !

Petite photo souvenir à l’entrée du parc, puis jeep jusqu’à l’hôtel.

DSC00634

Voilà, l’ascension du Rinjani est finie. Nous en aurons pris plein les yeux… et aussi plein les jambes !

À bientôt,

 

Laure et Henri

 

Et la vidéo toujours et encore 😉

 

 

1 réflexion sur « Hors Série n°7 : L’ascension du Rinjani »

  1. Oh lala, impressionnant cet effort physique, c’était quasi un marathon votre affaire! Très beaux paysages et belles photos de famille!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close