Carnet n°5 : Birmanie

 

La Birmanie, deuxième étape de notre tour du monde. Pays aux mille pagodes, avec Bagan bien sûr, mais pas que. L’histoire récente ne nous a pas découragés de visiter ce pays, au contraire ! Ce ne serait, selon nous, qu’accroître les tensions que de boycotter la Birmanie; car cela engendre pression économique sur les birmans, et donc les tensions politiques… 

Nous avons été contents d’aller voir par nous-mêmes, notamment à Mrauk U, ville située dans l’état d’Arakan, là où les tensions sont les plus fortes. On vous en parle dans la suite du carnet !
RANGOUN – YANGON

Nous atterrissons à Yangon / Rangoun en milieu de journée. Hop, on grimpe dans un taxi qui nous emmène dans l’hôtel que nous avons réservé dans le centre-ville.

Le changement de pays est flagrant ! Les rues sont organisées, propres, les voies sont bien délimitées sur la route, les voitures sont modernes, il n’y a pas ce bazar ambiant qu’il y avait partout en Inde. On a l’impression que c’est moins pollué aussi. Et, grand changement : c’est d’un calme…. Nos oreilles en frétillent de joie !

DSC02424.JPG

Nous nous posons quelques instants à l’hôtel, le temps de faire une lessive et de nous changer après ce voyage fatigant. Puis, direction la fameuse Pagode Shwedagon construite a priori entre le 6ème et le 10ème siècle. Haute de 105 mètres, recouverte de plus de 700 kilos d’or, elle est, avec Bagan, l’un des symboles de la Birmanie (et vous avez surement déjà du la voir).

On y arrive en fin d’après-midi, au moment où le soleil décline. C’est magnifique, et l’ambiance est super, avec tous ces moines et bouddhistes qui viennent se recueillir. La pagode change de couleur au fur et à mesure que le soleil décline.

Elle passe d’un doré grisé à un jaune presque fluo.

DSC02463.JPG

DSC04757.JPG

DSC02493.JPG

DSC04856.JPG

DSC04873.JPG

Le lendemain, nous visitons l’ancien quartier colonial de Yangon. En effet, jusqu’en 1948, la Birmanie a été rattachée à l’Inde, et donc, à l’empire britannique. De fait, beaucoup de bâtiments témoignent de ce passé. Nous marchons dans ces larges rues, tellement différentes de ce que nous avons connu pendant deux mois. Il y a des passages piétons, ça nous parait dingue !

DSC04890.JPG

DSC04905.JPG

DSC02553.JPG

On en profite pour faire un arrêt au Strand sur les conseils de Laurence et Arthur (merci 🙂 ), magnifique hôtel de cette époque coloniale. Bon, comme on n’avait pas les moyens d’y loger et que ce n’est pas un endroit qui se visite, on prend un verre au bar en essayant d’ouvrir grand les yeux pour admirer le reste du bâtiment. Mais on sent bien que l’on n’a pas trop le droit…

Il fait très chaud à Yangon, 40 degrés, donc on retourne se mettre au frais à l’hôtel. Puis, le soir, nous prenons notre bus de nuit pour Mandalay, qui est d’un luxe incommensurable comparé aux bus que nous avons eus en Inde… Bouteille d’eau, couverture, clim, sièges inclinables, propreté, et même brosse à dent ! On n’en demandait pas autant.
Bonnes adresses :

  • Testez la street-food à Yangon, dans le quartier chinois. Même si la dame va mélanger votre gamelle avec ses mains, ne vous inquiétez pas, c’est super bon !
  • Le Strand… pour boire un verre. Le cadre colonial de cet hôtel mythique est quand même très appréciable.

 

MANDALAY

Nous arrivons à Mandalay vers 6 heures du matin. Une horde de taxis nous attend, pour nous conduire à notre hôtel. Matinée de repos, puis nous partons explorer la ville.

Arrêt au marché (non-alimentaire) de Zay Cho. Il est situé dans un vieux bâtiment, et réparti sur quatre étages. S’ils ne vendent pas de nourriture (quoique !), ils vendent d’absolument tout ! Ce qui est amusant, c’est que chaque échoppe a sa petite spécialité. Produits d’hygiène corporelle, d’entretien, jouets pour les enfants, fleurs en plastique, textiles et vêtements en tout genre, bijoux, pinces à cheveux… Et chaque échoppe a un de ces stocks !

DSC04924.JPG

DSC02583.JPG

DSC04932.JPG

Nous nous dirigeons ensuite vers le Palais Royal de Mandalay, construit en 1857. En terme de style, cela nous évoque un mélange entre la Thaïlande et la Chine. Comme nous sommes en Mars, donc en « hors-saison », nous faisons la visite presque seuls (et Laure est très contente pour les photos !).

DSC04965.JPG

DSC02616.JPG

 

DSC04958.JPG

Après quoi, nous nous dirigeons vers le monastère Shwenandaw, entièrement construit en tek, qui a été déplacé depuis Amarapura. Le bois a quelque chose de beaucoup plus chaleureux que la pierre, et nous fait un certain effet, difficile à retranscrire par écrit ou en photos.

DSC04978.JPG

DSC02662.JPG

Nous allons ensuite visiter la pagode Kuthodaw, célèbre pour contenir l’enseignement de Bouddha sur 729 stèles de pierre gravées. C’est impressionnant, même si on ne comprend rien 😉 !

DSC02746.JPG

DSC04995.JPG

Nous finissons cette première journée en allant observer le coucher de soleil depuis la Mandalay Hill. Bon, on va être honnête, ça ne casse pas trois pattes à un canard ! Nous qui pensions avoir la vue sur les pagodes et palais visités précédemment, c’est raté, car la colline sur laquelle nous sommes ne nous permet pas de les voir.
Notre deuxième jour à Mandalay est consacré à la visite des anciennes cités royales entourant la ville de Mandalay. En effet, au cours de l’histoire, la capitale du royaume Birman n’a eu de cesse d’être déplacée à droite à gauche. Ce qui fait beaucoup de capitales !

Première étape, Mingun. La ville est connue pour sa pagode aux sept terrasses, que nous visitons en premier et où nous rencontrons un groupe d’australiens très sympa.

 

DSC05017.JPG

Ensuite, nous allons observer la cloche de Mingun, qui a été pendant longtemps la plus lourde cloche au monde, 90 tonnes rien que ça ! Elle a été construite pour être placée dans la pagode de Mingun. Ce troisième édifice, que nous visitons, n’a jamais été achevé car le roi qui avait ordonnée sa construction est mort avant la fin des travaux.

Nous nous dirigeons ensuite vers Sagaing, une autre ancienne capitale, et y visitons deux temples. Bon, c’est pas dingue franchement, mais la vue est sympa.

DSC02818.JPG

Direction Ava, une autre capitale. Là, ça nous plait beaucoup plus ! D’abord parce que les pagodes ont l’air plus anciennes, elles sont construites en brique rouge (comme à Ayutthaya en Thaïlande). On voit que le temps à fait son oeuvre, et cela ajoute un charme aux ensembles architecturaux.

Et puis, on est presqu’à la campagne. Il y a des rizières dans lesquelles des hommes et femmes travaillent, sous un soleil écrasant.

DSC05047.JPG

DSC05054.JPG

 

DSC02874.JPG

DSC05058.JPG

Nous visitons un monastère en tek, du même type que celui visité la veille, mais bien plus grand; à l’intérieur, des moines y travaillent. Il s’agit du Bagaya Monastery.

DSC05063.JPG

DSC05067.JPG

 

Puis, direction la « Watch tower », depuis laquelle la vue sur les temples environnants semble magnifique… mais malheureusement, à cause du séisme de l’année dernière, nous ne pourrons pas y monter, dommage !

Nous clôturons cette visite de temples par un dernier, dont on ne connait pas le nom, mais d’une belle et intrigante couleur jaune. On est tellement têtes en l’air qu’à force de quitter nos chaussures, on oublie où nous les avons laissées !

DSC05086.JPG

La journée se termine par la visite du célèbre Pont d’Ubein, ce pont en tek (décidément, le tek dans cette région, c’est quelque chose !) qui est le plus long du monde : 1,2 km et qui fut construit en 1851. Nous faisons quelques pas dessus, au milieu de la foule de touristes.

DSC05117.JPG

DSC02966.JPG

DSC05135.JPG

 

Puis nous descendons au milieu du pont, sur un petit îlot, afin de regarder le soleil se coucher derrière celui-ci. C’est magnifique, et en même temps très agaçant, car des bateaux de touristes (qui ont payé !) viennent se mettre devant nous et gâchent absolument toutes nos photos. Ah, le capitalisme, grrr…

DSC05148.JPG

DSC03057.JPG

Notre dernière journée à Mandalay, nous la passons au calme de l’hôtel (oui, être en voyage ça fatigue et cela fait du bien de se reposer parfois, hihi). Nous faisons une visite express de la pagode Muhameni, mais franchement ça ne vaut pas la peine ! D’ailleurs, on n’a pas pris de photo, c’est vous dire…

 

BAGAN

Nous atteignons Bagan après une journée en bateau depuis Mandalay. Le trajet est calme et paisible, nous en profitons pour avancer sur le blog, et observer le paysage qui défile devant nous.

DSC03175.JPG

DSC03333.JPG

C’est étonnant mais le « centre » de la Birmanie est un désert. C’est là qu’y est cultivé et produit le tanaka. Nous vous en disons plus à la fin de ce carnet. Nous arrivons à Bagan en fin d’après-midi, dans une chaleur écrasante. Les quelques taxis qui sont présents tentent de nous arnaquer, mais têtus comme nous sommes nous partons à pieds, et finalement l’un deux nous retrouve dix minutes plus tard et nous fait monter sur un tuktuk « vélo ».
Le lendemain, et pendant trois jours, nous allons explorer le site emblématique de la Birmanie. Oui, c’est très touristique, mais on comprend pourquoi ! C’est un endroit hors du temps, sublime, que nous parcourons sur notre scooter électrique (non sans mal lors de quelques virées dans des routes bien sablonneuses… Maps.me nous a un peu lâchés là, mais Henri n’aura pas démérité !).

DSC03711.JPG

DSC05358.JPG

DSC05578.JPG

DSC03750.JPG

DSC03903.JPG

Nous observerons lors de nos trois jours sur place des couchers et levers de soleil sur les pagodes, tous plus beaux les uns que les autres.

DSC05409.JPG

DSC05564.JPG

 

DSC03774.JPG

 

DSC03855.JPG

DSC03856.JPG

DSC04302.JPG

Pour le petit point histoire, Bagan est l’ancienne capitale du royaume de Pagan, premier empire birman, du 9ème au 13ème siècle. Fait très étonnant, le site n’est pas classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, car les restaurations qui ont été faites, et certaines constructions réalisées sur le site, n’entrent pas dans les critères de l’organisme.

Il y aurait a priori…. 2834 pagodes, rien que ça !

DSC05690.JPG

DSC04516.JPG

 

On a eu la chance d’effectuer un survol des pagodes en montgolfière à l’occasion de l’anniversaire de Laure, mais cela vous avez déjà pu le lire et voir la vidéo correspondante. Si vous êtes passés à côté, voici le lien de l’article et celui de la vidéo 🙂
Bref, Bagan, on a adoré, et ce site à lui seul justifie un voyage en Birmanie. On a aussi été content de faire de belles rencontres, notamment avec Charlotte et Edouard (rencontrés sur une pagode, THE place pour faire des rencontres à Bagan !), avec qui nous avons presque passé nos trois jours sur place ensemble. Si vous nous lisez, on vous fait un coucou et on vous attend en Amérique du Sud 🙂
Les bonnes adresses :

  • Le Weatherspoon café. Un classique à Bagan, mais on comprend pourquoi ! Les plats sont bons et copieux.
  • Le Khaing Shwe Wha, un restaurant végétarien. Super bon, et en plus le proprio vous rajoute (gratuitement) plein de super plats en rhab !
  • La Terrazza, un restau italien tenue par une italienne. C’est donc très bon. Et il y a une carte vegan ! Génial !

 

MONT POPA

Le mont Popa est connu pour posséder un monastère situé en haut d’une montagne, c’est assez impressionnant parait-il. Nous y allons en excursion à la journée depuis Bagan, en compagnie de Julie (que nous avons rencontrée sur une pagode également !).

Arrêt sur la route pour voir comment sont fabriquées les sucreries locales. Un peu touristique mais intéressant.

 

Nous arrivons au Mont Popa. Effectivement, c’est impressionnant ! Le monastère est perché à 1518 mètres.

DSC05670.JPG

Nous escaladons les 777 marches qui permettent d’y accéder, sous le regard curieux et intéressé des singes qui y ont élu domicile. Après, en haut, c’est un monastère avec une pagode dorée quoi…

 

LAC INLE

Nous rejoignons le lac Inle en bus de nuit depuis Bagan. Arrivée à 5h30 du matin, nous marchons jusqu’à notre bel hôtel de la Birmanie offert par nos parents.

Ce qui est amusant en Birmanie, c’est que même à une heure aussi matinale, la ville est déjà bien éveillée. Tout le monde est déjà dehors, commence à installer son étalage, ou commence ses emplettes.

Notre hôtel est situé dans la ville de Nyang Shwe, ville depuis laquelle partent tous les bateaux pour le lac Inle. Mais, nous avons une chambre sur pilotis, dans le petit lac qui est situé derrière l’hôtel. C’est adorable…

Nous nous reposons une bonne partie de la journée car le bus de nuit nous a quand même bien cassés, puis ressortons vers 15 heures pour faire une balade en bateau sur le lac Inle au moment du coucher de soleil.

Le lac Inle est connu pour ses emblématiques pêcheurs qui ont une technique particulière pour pêcher. Le problème, c’est qu’à cause de la jacinthe d’eau, qui prolifère, et de la venue des touristes (dont nous faisons malheureusement partie…), les poissons se raréfient et leur métier est devenu plus difficile.

Dès lors, beaucoup de pêcheurs se sont reconvertis en « faux pêcheurs », c’est-à-dire qu’ils attendent simplement les bateaux de touristes et posent pour les photos moyennant finance. Sachant cela, nous avons bien indiqué au capitaine de notre pirogue que nous voulions voir les « vrais » pêcheurs, et non les faux.

Notre vœu a été exaucé !

 

DSC05811.JPG

DSC04725.JPG

DSC04930.JPG

Qu’est ce qui est si particulier dans leur manière de pêcher ? Si à l’origine ils utilisaient des paniers (qui ont fait leur renommée et ceux avec lesquels les faux pêcheurs posent ; autrement dit, photo avec un panier = photo fake, photo sans panier = photo pas fake), aujourd’hui ils pêchent au filet.

Mais ils ont une manière bien à eux de remonter le filet. Ils ont un pied posé sur le bateau, l’autre enroulé autour de leur pagaie, et font de cette manière avancer le bateau. Avec leurs mains, ils enlèvent les poissons du filet. Tout ça en équilibre ! Impressionnant et magique (bon, les poissons qui se tortillent de douleur dans le bateau c’est moins magique ça…).

Le lendemain, nous repartons pour explorer le lac, et cette fois-ci les alentours.

DSC05052.JPG

On s’arrête d’abord au niveau d’un ensemble de bâtiments construits sur pilotis, un peu désert et habité par une famille de pêcheurs. Cela a probablement été un restaurant il y a quelques années.

DSC05862.JPG

 

Puis direction un magnifique village sur pilotis au milieu du lac. C’est amusant de voir que la vie s’y écoule normalement, les enfants jouent, il y a quelques poules…

DSC05115.JPG

 

DSC05887.JPG

Nous nous arrêtons dans une maison sur pilotis, dans laquelle un atelier de tissage de fibre de lotus est installé. En effet, l’une des spécialités artisanales locales, c’est la fibre de lotus. Elle est récupérée en coupant les tiges de lotus et en « filant » les fibres contenues dans la tige. Il faut près de 4000 plantes pour une écharpe de 2 mètres, et 20 jours de travail !

DSC05916.JPG

DSC05918.JPG

Le lotus est cultivé de août à mars (le reste de l’année, ils cultivent du riz à la place). Tout le lotus est utilisé : la fleur en cadeau à Bouddha, la racine en soupe, et la tige pour la fibre.

 

Nous allons ensuite visiter les pagodes du sites d’In Dein. Le site est assez touristique, mais toutes ces pagodes, serrées les unes contre les autres, on trouve ça quand même très joli !

 

DSC05946.JPG

Nous achetons quelques souvenirs, et du coup nous n’avons plus d’argent pour déjeuner dans les environs… Retour au village ! En fin d’après-midi, nous allons tout de même courir. Mais avec cette chaleur, c’est pas facile !

Pour le dîner, nous retrouvons Léa et Aldric, que nous avions rencontré à Bagan (sur une pagode, bien sûr !), et on teste un repas typique birman ET végétarien. Sympa !

Les bonnes adresses :

  • Everlight, un restau indien (oui, pas local, mais on était totalement en manque !). Et franchement, du très haut niveau…
  • Le Viewpoint Ecolodge Resort. Un hôtel dans la ville mais avec bungalow sur pilotis, absolument génial. Le petit-dej, une folie. Et l’ambiance de l’hôtel est sympa, ils font vraiment attention à leur impact environnemental (pas de bouteilles d’eau ni d’articles de toilette emballés par exemple).

 

NGAPALI

Ngapali est la plage considérée comme la plus belle du pays. Après deux mois de vadrouille en Inde et ce début de voyage en Birmanie, on a été super content de se poser trois jours à la plage et de ne juste rien faire.

Pas plus de trois jours, car à la fin on commençait à avoir des fourmis dans les jambes sur nos transats ! L’eau est très claire, le sable blanc, et les cocotiers nombreux. La carte postale, quoi 🙂

DSC05965.JPG

DSC05319.JPG

On a aussi pas mal profité de la piscine de l’hôtel !

DSC05963.JPG

Et du petit-déjeuner !

DSC05961.JPG

En effet, ici en Birmanie (comme souvent en Asie d’ailleurs), ce n’est pas le paradis du petit-déjeuner (nouilles ou riz de bon matin !), et pour nous, en tant que français, c’était difficile. Alors là, on a fait le plein de bonnes choses !

Bon, le seul bémol du séjour aura été que Laure s’est fait bien mal à l’index en le coinçant dans le transat (heureusement, pas cassé, nous ferons une radio plus tard).

DSC06055.JPG

Bonnes adresses :

  • Le Bayview, notre hôtel. Magnifique, personnel aux petits soins, piscine géniale… Et le burger veggie de leur restau nous manque franchement 🙂
  • Le Golden Rose, copieux, bon, et pas cher (ce qui est très rare à Ngapali…)

 

MRAUK U

Notre énorme coup de cœur en Birmanie. Mrauk U est une ancienne capitale de l’état d’Arakan, de 1431 à 1785, année à partir de laquelle l’Arakan a été rattaché à la Birmanie.

A son apogée, Mrauk U contrôlait un territoire immense : la moitié du Bangladesh et une bonne partie de la Birmanie. Avec les récents conflits qui ont agité la région, le tourisme a baissé de plus de 80%. Autrement dit, les habitants qui vivent du tourisme sont malgré eux victimes du conflit.

Nous avions vu quelques photos, et franchement, il était impossible de ne pas nous y rendre, quand bien même y aller a quand même été une expédition.

Vol de Ngapali à Sittwe, puis minibus jusqu’à Mrauk U (4 heures bien collés les uns contre les autres…. mais les paysages valaient le coup !)

DSC05503.JPG

DSC06191.JPG

Nous arrivons dans la soirée. On se rend au restau qui, soi-disant, est le plus animé de la ville, et qui fait aussi guesthouse : le Happy Garden. C’est très simple, mais la famille qui tient l’endroit a l’air vraiment sympa (si vous avez lu le portrait de Ponpon, vous savez que nous n’avons pas regretté notre choix !).

Les deux jours qui suivront, nous allons les passer à explorer cet adorable village réparti entre plusieurs collines surmontées de pagodes. Nous ne croiserons qu’un seul autre touriste…

DSC05669.JPG

DSC05910.JPG

C’est donc le rêve, nous sommes à vélo, on s’arrête, on discute avec les moines, les habitants, les enfants nous font des coucous, il y a des petits chevreaux et des chiens qui jouent, bref, il y a quelque chose à la fois de paisible et de magique qui se dégage de cet endroit… Difficile à retranscrire à l’écrit ou en photo, il faut que vous y alliez pour vous rendre compte !

 

DSC06294.JPG

DSC06319.JPG

DSC06348.JPG

 

DSC06323.JPG

DSC06386.JPG

DSC06407.JPG

 

Bon, on va quand même croiser un truc qui ne nous aura pas trop plu : des habitants étaient en train d’organiser un combat de coqs… C’est violent et horrible pour les oiseaux, qui se blessent pendant que des birmans sont là à rire gras en buvant de la bière…

Nous aurons aussi au droit à de superbes couchers de soleil. Là, pas besoin d’écrire, il suffit de regarder les photos !

DSC06151.JPG

DSC05837.JPG

Nous aurons aussi profité de ces trois jours pour passer du temps avec la famille de Ponpon, à discuter, à se faire mettre du tanaka pour Laure… C’était vraiment un moment où on a eu l’impression d’être EN Birmanie quoi 🙂

DSC06054.JPG

 

Bonne adresse :

  • Evidemment, Happy Garden, pour le restau et la guesthouse. Enfin, surtout pour la famille. Les chambres sont quand même très simples, et les salles de bain…. locales quoi (on a trouvé un lézard mort dans la nôtre…). Mais pour la gentillesse de cette famille… Il faut y aller !

HPA-AN

Nous rejoignons Hpa-An en bus de nuit. Arrivée à trois heures du matin, c’est un peu glauque car seuls des chiens un peu agressifs nous attendent. On toque à une guesthouse et allons nous coucher. Nous resterons trois jours dans la région, mais nous explorerons les environs seulement une journée.

En effet, il y fait extrêmement chaud (40°C de 8h du matin à 9h du soir). C’est difficilement supportable !

Hpa-an est connue pour abriter de jolis paysages karstiques classiques de l’Asie du sud-est, mais aussi de nombreuses grottes qui ont été décorées en l’honneur de Bouddha.  Nous commençons par la visite de Kaw Ka Taung Cave. A part une enfilade de moines en pierre devant, bon…

DSC06462.JPG

Puis nous nous rendons vers la magnifique grotte de Saddan. Elle est vraiment immense, nous la traversons à pied, et effectuons le retour en bateau. Sympa !

DSC06473.JPG

Ensuite, arrêt au Bouddha Garden. C’est un jardin où des centaines et des centaines de statues de Bouddha sont installées, paisiblement au milieu de la verdure… Enfin, ça c’est ce que l’on pensait !

Car en arrivant, les bouddhas sont bien là, mais les birmans ont transformé la zone en espèce de parc d’attraction, avec un télésiège plat (allez savoir pourquoi…). Bref, cet arrêt, payant, est NULLISSIME. On déconseille !

DSC06402.JPG

Nous poursuivons la journée en allant jeter un coup d’œil au Kyauk Ka Lat, un temple perché en haut d’un rocher, un peu comme le monastère du Mont Popa. Impressionnant !

DSC06424.JPG

Nous visitons encore deux autres grottes, la Yateak Pyan, et la Kaw Gun cave, absolument géniale pour le coup. Des milliers de bouddhas y sont représentés sur les parois, des sculptures ornent toutes les façades de la grotte. C’est magnifique, surtout quand l’on sait que ces œuvres datent du 7ème siècle, on imagine les échafaudages de l’époque…

DSC06509.JPG

DSC06517.JPG

On termine cette (grosse !) journée en nous rendant à la Bat Cave, une grotte qui, comme son nom l’indique, abrite plusieurs centaines de milliers de chauves-souris. Mais le spectacle se passe dehors, à la nuit tombée, lorsque celles-ci sortent pour se nourrir. C’est une véritable nuée noire qui surgit, et dure plus d’une demi-heure !

Par contre, elles sont tellement rapides et leurs battements d’ailes sont furtifs, donc les photos sont difficiles à prendre (on vous conseille de regarder la vidéo pour le coup !)

DSC06556.JPG

Nous dînons au marché de nuit de Hpa-An, qui est assez sympa, après avoir fait un détour à l’hôpital avec une radio pour vérifier que le doigt de Laure n’est pas cassé (et c’est ok, ouf !).

Voilà, en une journée bien remplie, nous avons visité tous les « points d’intérêts » de Hpa-An. Nous sommes exténués par la chaleur…. Aussi nous passerons les deux derniers jours qui nous restent dans ce pays au frais de la clim de notre hôtel (quand le courant n’était pas coupé !). Même sortir pour déjeuner est une épreuve… Vite, le Laos et la (relative !) fraîcheur de ses montagnes au nord !
Les trucs à savoir sur la vie courante en Birmanie :

  • Ici, les hommes portent la jupe autant que les femmes ! Cela s’appelle un Longyi. Et c’est super joli. Henri s’en est même acheté une (vous avez du la voir sur les photos). Mine de rien, ils sont en avance ces birmans 🙂
  • Les birmans passent leur temps à mâcher du bétel, un mélange de feuilles, d’épices et de chaux. Apparemment, c’est énergisant. De notre point de vue, ça donne surtout des dents très sales (comme ce qu’ils mâchent est rouge, on a l’impression qu’ils ont la bouche en sang en permanence…). Et après, ils crachent. Il y a donc des crachas rouges de partout par terre, pas très glamour !
  • Les birmanes et les enfants portent de la poudre de Tanaka sur le visage. Le tanaka, qu’est-ce que c’est ? C’est un cosmétique très ancien (plus de 2000 ans !), utilisé communément par toutes les birmanes, à savoir un bois qui est râpé contre une pierre avec un peu d’eau, et que les femmes s’étalent sur le visages et sur le corps. Les enfants en portent souvent également, les hommes c’est moins fréquent. Ce bois a plusieurs vertus :
    • d’abord, il isole de la chaleur et protège des rayons du soleil;
    • ensuite, il est un bon moyen de lutter contre les problèmes de peau⦁ il donne une sensation de fraîcheur
    • il a une odeur proche du bois de santal, qui fait tourner la tête des hommes

DSC05971.JPG

Voilà, c’est la fin de ce Carnet n°5 sur nos trois semaines passées en Birmanie. Nous espérons qu’il vous a plu, merci encore de nous suivre et merci pour vos messages qui nous font chaud au cœur ! N’hésitez pas à laisser des commentaires.

DSC06629.JPG

Et la petite vidéo sur ces trois semaines :

 

A bientôt au Laos,
Laure et Henri

6 réflexions sur « Carnet n°5 : Birmanie »

  1. christiane.garnier855@gmail.com 25 avril 2018 — 10 h 53 min

    Merci,merci,magnifique comme chaque fois.je suis si heureuse de vous voir et vous entendre . Recevez vous mes messages ,si oui faites moi un petit mail.je vous embrasse . Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

    1. Hello Grany, nous sommes heureux également de pouvoir partager nos aventures avec tout le monde. Nous recevons bien tes mails ! On va essayer de t’appeler bientôt, plein de bisous !!

      J'aime

  2. charles jeannel 1 mai 2018 — 6 h 33 min

    Encore un magnifique Carnet de Voyage. les photos sont super splendide. Et le commentaire toujours très intéressant.

    J'aime

    1. Hello Charles, merci pour ton gentil commentaire. Et merci de nous suivre, au plaisir de te voir bientôt, peut être autour du globe !! 🙂

      J'aime

  3. Catherine Yama (méditation) 4 mai 2018 — 19 h 59 min

    Encore ! C’est toujours un grand immense plaisir de lire vos récits, de voir ces magnifiques photos et vos vidéos rythmées. Merci de nous faire partager cette très belle aventure

    J'aime

  4. Wahoo c’est magique toutes ces pagodes!!! Je n’aurais jamais imaginé tout ça… Je crois qu’ on va aussi se faire un petit tour du monde ds qq années 😊
    😘😘😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close