Hors-série n°1 : Dormir au Lake Palace d’Udaipur

Premier article des « hors-séries », nouvelle rubrique du blog consacrée aux expériences un peu hors normes que nous vivrons tout au long de ce périple.
Et ce premier article n’est pas des moindres. Caroline, la mère de Henri, nous a offert une nuit au Taj Lake Palace, le magnifique hôtel situé sur le lac d’Udaipur dans un très ancien palais.

Pendant les deux jours précédent notre nuit au palace, nous n’avons eu de cesse que de le contempler de loin, essayant de monter des stratagèmes et des ruses pour y accéder. Car oui, nous avions bien essayé de téléphoner pour demander de venir prendre un café, mais la réponse était : « Our guests only ».

Bref, on s’est retourné le cerveau, et puis finalement, ce magnifique cadeau nous est comme tombé du ciel…

Alors, comment vous raconter cette expérience au mieux ?
Simplement en vous décrivant du début à la fin ce rêve que nous avons eu la chance de vivre.

D’abord, ça n’a pas commencé pour le mieux. Nous avons galéré à trouver l’embarcadère qui permet de rejoindre le palace en bateau. Chargés de nos gros sacs à dos, nous avons hésité à prendre un tuktuk, mais avons opté pour la marche. Finalement, plus le temps avançait, plus on se disait qu’on aurait du en prendre un, et en même temps on se rapprochait de notre destination, donc l’intérêt de payer un tuktuk se réduisait. Ah, les grand dilemmes de backpackers !

Après quelques checkpoints, on sent que ça se rapproche, on enjambe une barrière et arrivons un peu comme des clochards à l’embarcadère du palace, qui a plutôt pour habitude de voir défiler des Mercedes avec chauffeur.

Tout de suite, nous sommes reconnus « Welcome Mister Garnier ». On nous débarrasse de nos gros sacs à dos, qui passent au scanner pendant que l’on nous tend une serviette chaude pour se débarbouiller et une petite bouteille d’eau. « Come this way, Madame… ». On descend au magnifique embarcadère de fer forgé, où un petit bateau nous attend.

DSC01785.JPG

La traversée dure quelques minutes, on voit le palais se rapprocher, on a peine à y croire, nous qui quelques jours seulement aurions tué père et mère pour y accéder (on plaisante bien entendu, sans eux on serait encore à notre guesthouse à 10 euros à ce moment-là).

DSC01787.JPG

L’arrivée est grandiose. Un majordome nous attend, il porte une ombrelle « royale » et nous escorte jusqu’à la porte d’entrée, d’où nous recevons une délicate et magique pluie de pétales de rose. Un rêve, on vous dit…

DSC01788.JPG

Un membre du personnel nous installe dans la magnifique réception, nous tend un délicieux cocktail et nous informe que nous avons été upgradés pour une chambre avec vu sur le lac et le City Palace : « Lucky that you did not book the lake-view room ! » (qui soit dit en passant devait être 200 euros plus chère…).
Bref, tout cela commence très très très bien.
Avant d’être conduits à notre chambre, nous assistons à un concert de musique traditionnelle indienne d’une grande qualité. Des danseuses viennent agrémenter la performance, qui se déroule dans l’une des cours intérieures du palais. Le spectacle se finit alors que le soleil se couche sur Udaipur.

DSC01796.JPG

DSC01816.JPG

On nous fait visiter l’hôtel, c’est magnifique, et le mot est faible. Fresques, moulures, lustres, jardins, bassins, fontaines… Tout est raffiné et d’un goût exquis. Sans compter la vue, que nous observons depuis le rooftop de l’hôtel (quelques feux d’artifices crépitent au dessus des toits de la ville, c’est la saison des mariages).
Nous nous rendons à notre chambre, qui vous le devinez bien, est plus que parfaite. On s’extasie de tout, nous qui avons voyagé dans des conditions bien médiocres parfois (les cafards, vous vous souvenez ?). Et le must, c’est la vue… Le City Palace brille de mille feux devant nous.

DSC01861.JPG

Tout a été pensé et rien n’a été laissé au hasard : petits chocolats sous cloche, plateau de fruits, lettre personnalisée, wifi dont le mot de passe est notre nom, bouteilles d’eau, chaussons, peignoirs, robes de chambre, savons en tout genre, lait pour le corps… Il est bien loin le temps où nous allions quémander les serviettes à moitié propres à la réception de la guesthouse. L’écart de confort nous donne presque le vertige. Comme vous vous en doutez, on prend tout ce qu’on peut !

DSC07751.JPG

Nous avons beaucoup de vêtements à laver, alors on regarde les tarifs du service de pressing. Oups, on va vite tout laver à la main finalement (200 roupies le t-shirt, autant dire qu’il coûte plus cher que le t-shirt lui-même !). Petite séance de lavage à la main donc (merci Hugo pour le sac « machine à laver » !).

Ensuite, après une petite (longue) séance photo du palais, nous allons dîner dans l’un des trois restaurants à disposition des clients.

DSC07682.JPG

DSC01893.JPG

Nous optons, bien sur, pour le restaurant indien ! Il faut que vous sachiez qu’il y a encore quelques heures, compte tenu du prix conséquent du restaurant, nous nous étions résolus à manger des bananes dans notre chambre pour le dîner. Finalement, une fois sur place, on se dit que c’est trop bête, et cette idée s’est bien vite envolée.

On s’installe dans le restaurant, splendide comme vous l’imaginez. « Madame, Monsieur » et on nous tire nos chaises, on nous met notre serviette… Nous n’avons pas l’habitude !

De la musique emplit la pièce, nous n’avions même pas remarqué qu’un joueur de sitar était installé et jouait pour nous… Quel délice.

DSC01881.JPG

DSC07757.JPG

Les plats s’enchaînent. C’est le paradis dans nos bouches. Nous avons opté pour des champignons farcis à on ne sait quelle merveille en entrée, un dhal et un plat de morilles à la crème de cacahuète et pois, absolument renversant, et des chapatis et du riz. En dessert, une glace indienne à la rose et un thé. Ils nous les offriront ! C’est un joueur de santoor qui nous fait terminer la soirée; Laure s’y essaye, mais sans succès 🙂 !

Un dernier tour avant le retour à la chambre, nous admirons la vue alors que les lumières du City Palace s’éteignent peu à peu, et mettons notre réveil à 6h du matin pour admirer le lever du soleil.

Et cela en vaut le coup…

DSC01907.JPG

DSC01915.JPG

DSC07764.JPG

Nous faisons quelques photos dans le palais.

DSC02061.JPG

DSC01943.JPG

DSC01962.JPG

Puis, nous nous rendons au petit-déj, qui, si vous avez bien suivi nos péripéties, fait partie de nos activités préférées. En plus, il nous a été annoncé comme exceptionnel. Et c’est le cas !

DSC01948.JPG

DSC07837.JPG

On est assis face à la rive nord du lac. Le moment est parfait, et on savoure chaque seconde. S’enchaînent dans nos assiettes pains de toutes sortes, pâtisseries, fruits, céréales, pancakes, pain perdu, fruits secs… Un vrai café (c’est rare en Inde !) pour Laure et un chai mémorable pour Henri, ainsi que des jus fraîchement pressés. Bref, vous l’avez compris, le petit-déjeuner parfait, et gargantuesque.

Nous sortons du restaurant sous les notes d’un joueur de flûte installé en haut d’une tourelle. Ils ont vraiment pensé à tout !

DSC07851.JPG

Après le petit-déjeuner, c’est vers la piscine que nous nous dirigeons. Elle comprend également un jacuzzi dans une tourelle du palais. Un plouf dans une piscine au milieu d’un lac au milieu de l’Inde, avouez que ce n’est pas courant… Bon, par contre, pour l’occasion nous sommes affublés de sublimes shower caps en plastique, la classe (ou pas…).

Mais les rêves ont toujours une fin. Déjà, il nous faut repartir… Du moins, rendre les clefs de notre chambre. Nous faisons le chek-out et payons la note du restaurant. A côté de nous, une jeune femme attend. Lorsque nous avons fini les papiers, elle tend à Laure un paquet « For you, Madame ». Quelle classe, un petit cadeau au moment de partir… Il s’agit d’un coffret contenant essences et bâtonnets d’encens aux odeurs du palais. Car oui, nous ne vous l’avions pas encore dit : une délicate odeur de rose est diffusée dans tout le bâtiment. « So that you never forget… »

On nous autorise à faire durer le rêve un peu plus longtemps, aussi nous passons une bonne partie de la journée à prendre des photos, et profitons encore quelques instants des lieux.

DSC07873.JPG

DSC02035.JPG

DSC07927.JPG

Laure quémande une dernière pluie de pétales de roses, et nous embarquons pour le retour à la réalité. On nous porte une dernière fois nos sacs une fois arrivés à l’embarcadère, puis c’est le moment de les reprendre. « No taxi, no tuktuk ? » nous demande-t-on, interloqué. Non, on repart à pied, comme on est arrivé… Mais avec des étoiles plein les yeux.

DSC07922.JPG

Et bien sûr, comme promis, la vidéo qui va avec 🙂 !

(Bon, on s’excuse, on doit dire au moins dix mille fois les mots « magnifiques » et « exceptionnel »… Mais pour nous ça l’était ! On espérera avoir réussi à transmettre cela dans les images).

 

 

4 réflexions sur « Hors-série n°1 : Dormir au Lake Palace d’Udaipur »

  1. Woawwwwww vous vendez du Rêve! TROP jalouse!

    J'aime

  2. Tous mes sens étaient aux aguets ! Magnifique !!

    J'aime

  3. J’ai relu et revisionné plusieurs fois avec autant de plaisir. Je suis heureuse pour vous deux de ce magnifique
    cadeau. Bonne continuation et peut-être que d’autres surprises vous attendent !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close